Abonnés

Les assureurs s’opposent au plafonnement de leur salaire

La rémunération des CEO est déjà strictement contrôlée, rappellent les caisses maladie. Et elle présente un impact quasi nul sur le montant des primes. 

KEYSTONE
Les primes maladie sont attendues en forte hausse pour l'an prochain.
Le salaire des responsables des dix plus grands assureurs maladie oscille entre 400.000 et 900.000 francs par an. Trop, selon le conseiller national socialiste Baptiste Hurni. Son action a débouché sur une motion acceptée mercredi par la Chambre basse. Le texte exige que le revenu des directeurs de caisses ne dépasse pas 250.000 francs annuels. Pourquoi cette somme? L’élu neuchâtelois reconnaît que ce seuil peut paraître arbitraire. Dans son initiative parlementaire, il ne fixait d’ailleurs p...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article