Le moral des PME industrielles a gravi un nouveau sommet en mai

L'indice PMI des petites et moyennes entreprises a atteint un niveau inédit. La reprise de la demande mondiale et l'accalmie observée sur le front de pandémie redonnent confiance aux entrepreneurs suisses.

Keystone
L'indice PMI des PME a bondi de 6,8 points sur un mois pour établir une nouvelle marque de référence à 65,2 points, inédite depuis la première édition de l'étude en mars 2018.

Le moral des petites et moyennes entreprises (PME) a poursuivi son escalade en mai, indique mardi le rapport périodique compilé par Raiffeisen. L'indice PMI des PME correspondant a bondi de 6,8 points sur un mois pour établir une nouvelle marque de référence à 65,2 points, inédite depuis la première édition de l'étude en mars 2018 et bien au-delà du seuil de croissance fixé à 50 points.

Le regain de confiance chez les entrepreneurs sondés repose sur la reprise de la demande mondiale pour les produits d'exportation helvétiques d'une part, ainsi que sur l'accalmie observée sur le front de la pandémie d'autre part.

La variante "carnets de commandes" a ainsi atteint 70,9 (+7,8) points, quand l'indicateur de production a engrangé plus de 10 points à 67,9 points.

Parmi les rares nuages à obscurcir ce radieux tableau, figurent toutefois les difficultés d'approvisionnement et l'inflation du prix des matériaux. Trahissant ces difficultés, le niveau des stocks (52,7 points) constitue un frein au redémarrage de la production. Les délais de livraisons aux clients finaux ont aussi pris l'ascenseur. (AWP)

Commentaires