Abonnés

Philippe Kenel: «Doubler le milliard de cohésion n’aurait pas permis d’obtenir le programme Horizon Europe»

Avocat exerçant notamment à Bruxelles, Philippe Kenel martèle que l’UE désire des paiements répétés de la Suisse. Et de prévenir que le prochain accord institutionnel ne peut être que plus défavorable.

Keystone
Le Parlement fédéral a voté, en septembre, en faveur du deuxième milliard de francs de cohésion à destination des pays européens moins avancés. Pas question toutefois d'en octroyer un troisième.
Doubler le milliard de cohésion, le Conseil national n’en veut pas. Il a rejeté mercredi une proposition en ce sens par 93 voix contre 84 et 6 abstentions. Pour le président de la Chambre de commerce suisse pour la Belgique et le Grand-duché de Luxembourg à Bruxelles Philippe Kenel, ce n’est pas en mettant la main au portemonnaie que la question européenne se réglera. Cette question sera d’ailleurs débattue vendredi, à l’occasion de la septième édition du séminaire sur les relations entre la ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article