Abonnés

Le Conseil fédéral réaffirme l'importance de l'UE, le Parlement s'impatiente

Après la présentation d’une stratégie de politique économique extérieure teintée d’Europe par le président de la Confédération, deux élus sous la Coupole enjoignent le gouvernement à passer de la parole aux actes.

Keystone
"Là où il y a des difficultés, nous allons prendre les contacts nécessaires pour améliorer la situation", souligne le ministre de l'Economie, Guy Parmelin.
«La Suisse continue d’œuvrer en faveur d’un rapprochement réglementaire avec l’Union européenne (UE), qui est son principal partenaire commercial. Préserver et développer la voie bilatérale reste la priorité», rappelle la nouvelle stratégie du Conseil fédéral sur la politique économique extérieure. Présenté mercredi par le ministre de l’Economie Guy Parmelin, le texte ajoute qu’il n’existe quasi aucune alternative directe et équivalente à une collaboration conventionnelle avec Bruxelles....

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article