Abonnés

La réforme de l’impôt anticipé en quatre questions

Perte de recettes, fraude fiscale, place financière et retour d’activité économique: les enjeux de la votation du 25 septembre sur la suppression de l’impôt anticipé.

KEYSTONE
La réforme de l'impôt anticipé est soutenue par tous les partis, à l'exception des socialistes et des Verts.
L’impôt anticipé sur les intérêts des obligations sera-t-il supprimé? Réponse d’ici un mois. En cas de oui dans les urnes, les entreprises suisses et étrangères en profiteront mais pas les personnes privées. «Cette réforme ne changera donc rien pour la population. Elle donnera toutefois des centaines de millions de francs à de gros investisseurs étrangers et des fraudeurs», dénonce le conseiller national socialiste, Samuel Bendahan. Son parti a lancé le référendum contre cette abolition. Il e...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article