Abonnés

La BNS s’engage contre «Vollgeld»

Initiative. La Banque nationale critique aussi l’idée d’une monnaie numérique de banque centrale à l’usage du public.

La Banque nationale suisse (BNS) rejette clairement l’initiative dite Monnaie pleine. Le président du directoire Thomas Jordan critique aussi l’idée alternative qui réclame le droit pour la population de détenir des avoirs à vue auprès de la BNS.L’initiative populaire Monnaie pleine a abouti et devrait être soumise cette année au scrutin populaire. Le texte exige le remplacement de la monnaie scripturale des banques commerciales par de la monnaie centrale, a rappelé hier Thomas Jordan à l’occ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article