Abonnés

Jouer sur la TVA pour réformer l’AVS

Le Conseil des Etats a accepté mardi une hausse de la TVA pour pérenniser les finances du premier pilier. Avenir Suisse et Travail.Suisse approuvent, sans s'entendre sur l'ampleur de cette augmentation.

Keystone
Le Conseil des Etats a débattu mardi durant trois heures de la réforme des retraites.
Chambres haute et basse du Parlement sont tombées d’accord sur un seul point mardi à propos de la réforme AVS 21. Toutes deux proposent une hausse de la TVA de 0,4 point pour assurer le financement du premier pilier jusqu’en 2030. Le directeur romand du think tank libéral Avenir Suisse, Jérôme Cosandey, plaide pour un relèvement de la TVA aussi modéré que possible. «L’AVS se fonde sur...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article