Abonnés
Article contributeur

Détérioration additionnelle

France. L’agence indépendante de notation Egan-Jones dégrade le pays pour la cinquième fois en quatre ans.

La Grande-Bretagne vient à peine de perdre son triple A que c’est au tour de la France d’essuyer une nouvelle secousse. La petite agence Egan-Jones, célèbre pour avoir été la première à oser baisser la note des Etats-Unis en juillet 2011 mais presque autant pour avoir anticipé la chute d’Enron et de WorldCom bien avant ses consœurs, vient de détériorer le classement de la France. De BBB+, la république française vient de passer à BBB, une note qui indique que des conditions économiques défavo...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article