Abonnés

Des mesures insuffisantes pour prévenir la pénurie d’électricité

COMMENTAIRE. La réponse du Conseil fédéral à la coupure annoncée du gaz russe ne convainc pas.

KEYSTONE
La dernière conférence de presse des ministres de l’Energie et de l’Economie, Simonetta Sommaruga et Guy Parmelin, remonte à fin juin.
Pour contrer le risque de pénurie d’électricité durant la saison froide provoquée par la Russie, le gouvernement désire augmenter la production nationale. Il l’a fait savoir mercredi dans un communiqué de presse. Pour ce faire, il souhaite recourir aux installations bicombustibles fonctionnant au mazout et au pétrole. Le Conseil fédéral compte aussi sur les quelque 300 groupes électrogènes de Swissgrid, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité.Ces deux solutions, qui arrivent bien...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article