Covid-19: Le Conseil fédéral met en consultation une série de mesures face au variant Omicron

Réintroduction du télétravail pour tous, extension du certificat Covid à l’intérieur et obligation du port du masque: de nouvelles mesures sont mises en consultation. Les détails.

Keystone
Le Conseil fédéral met en consultation trois variantes de mesures concernant le lieu de travail.

Le Conseil fédéral s'est réuni mardi matin pour discuter de l'évolution de la pandémie et des possibles mesures à prendre en Suisse à la suite de la découverte du nouveau variant Omicron. Il a décidé, à titre préventif, de mettre en consultation le renforcement de mesures, qui seraient prévues jusqu’au 24 janvier 2022. Les cantons ont jusqu'au 1er décembre pour se prononcer. Concrètement, l'utilisation du certificat et du masque sera largement étendue.

"Tout le monde est lassé de cette situation, je le comprends", a dit Guy Parmelin. "Mais nous sommes tous responsables pour parvenir à maîtriser la situation." La vaccination reste l'élément central. Même si le variant Omicron reste peu connu, "nous devons absolument réduire le taux d'hospitalisation."

Voici les mesures mises en consultation:

Extension du certificat Covid à l’intérieur

Le Conseil fédéral propose d’étendre le certificat Covid à toutes les manifestations accessibles au public et à toutes les activités sportives et culturelles d’amateurs qui se déroulent à l’intérieur.

Extension de l’obligation du port du masque

Il propose également d’imposer le port du masque dans tous les espaces intérieurs des établissements et installations accessibles au public où le certificat Covid est obligatoire.

Trois pistes de mesures sur le lieu de travail

Le Conseil fédéral met en consultation trois variantes de mesures concernant le lieu de travail. La première variante impose le port du masque obligatoire pour tous les collaborateurs se trouvant

dans des espaces fermés et partagés. La deuxième variante prévoit l’obligation de travailler à domicile pour les collaborateurs qui ne sont ni vaccinés ni guéris. Enfin, la troisième variante prévoit une obligation généralisée du travail à domicile.

Tests répétés à l’école

Le Conseil fédéral propose d’imposer à toutes les écoles des niveaux obligatoire et secondaire II d’effectuer des tests répétés.


KeystoneLe Conseil fédéral propose d’étendre le certificat Covid à toutes les manifestations accessibles au public et à toutes les activités sportives et culturelles d’amateurs qui se déroulent à l’intérieur.

Réduction de la durée de validité des certificats

La durée de validité des tests PCR pourrait être réduite de 72 à 48 heures, et celle des tests rapides antigéniques de 48 à 24 heures, pour "accroître la sécurité des résultats des tests", écrit le gouvernement dans un communiqué.

Les nouvelles mesures proposées par le Conseil fédéral seraient limitées dans un premier temps au 24 janvier 2022. Les cantons, les partenaires sociaux et les commissions parlementaires concernées ont jusqu’au 1er décembre pour se prononcer sur la réintroduction de ces mesures.

Levée des restrictions de capacités

Estimant que la population adulte souhaitant être vaccinée a reçu une dose suffisante de vaccin, le Conseil fédéral a décidé de lever la limite actuelle de trente personnes dans les espaces intérieurs. "La loi covid impose cette obligation de levée de restriction", a déclaré Alain Berset, soulignant que ce n'est toutefois pas une situation idéale.

Prudence durant les fêtes de fin d'année

La population doit prendre ses responsabilités. Pour les fêtes de famille de fin d'année par exemple, chacun doit faire attention, a averti le président de la Confédération Guy Parmelin. Il reste trop de personnes de plus de 60 ans qui ne sont pas vaccinées.

Il reste plus de 230'000 personnes de plus de 60 ans qui ne sont pas vaccinées en Suisse. Cela fait 3,14% de la population, c'est peu, mais ces personnes sont surreprésentées dans les nouvelles hospitalisations.

"C'est un message de bon sens, il ne s'agit pas d'aller contrôler chez les gens. Si vous faites une fête de famille avec 20 ou 30 personnes, essayez de voir que les personnes non vaccinées fassent un test", a précisé le ministre de la santé Alain Berset.

Une des mesures proposées par le Conseil fédéral mardi prévoit l'obligation du certificat Covid pour les réunions à partir de onze personnes, aussi en famille ou entre amis.

Les nouvelles mesures que le Conseil fédéral propose mardi n'étaient pas prévues dans un premier temps, a assuré le ministre de la santé Alain Berset. Omicron a changé la donne. C'est de la "Realpolitik", selon le président de la Confédération Guy Parmelin.

Il était prévu d'attendre de voir ce que donne le renforcement des mesures prises dans les cantons depuis la semaine passée. Mais l'annonce de l'arrivée du variant Omicron jeudi dernier a changé la donne, selon M. Berset. Depuis, la Confédération tourne à plein régime pour élaborer des scénarios et des solutions.

Il n'était pas concevable de ne pas avoir cette discussion au gouvernement aujourd'hui mardi, a encore précisé Guy Parmelin. Il y a peut-être un concours de circonstances avec la votation de dimanche, mais le Conseil fédéral réagit simplement de manière pragmatique et réaliste.('AGEFI avec ATS)

Visionnez la conférence en vidéo ici

Cinq cantons alémaniques durcissent les mesures

Les cantons de Bâle-Ville, Bâle-Campagne, Soleure, Zoug et Schwyz durcissent les mesures pour lutter contre le coronavirus. Le port du masque est obligatoire dans les lieux accessibles au public, notamment les bars et les clubs.

Ces mesures entrent en vigueur mercredi à Bâle-Ville, Bâle-Campagne et Soleure et jeudi à Zoug et Schwyz , ont indiqué mardi les gouvernements cantonaux. Elles sont valables au moins jusqu'au 31 janvier à Bâle-Ville, jusqu'au 20 février à Zoug et jusqu'au 24 décembre à Schwyz.

Le port du masque est à nouveau obligatoire dans les lieux accessibles au public comme les bars, les clubs, les discothèques, les salles de danse et de concert, les centres de fitness et salles de sport, les cinémas, les centres de loisirs et les institutions culturelles.

A Bâle-Ville et Soleure, le port du masque est obligatoire pour toutes les manifestations publiques en plein air rassemblant plus de 1000 personnes. A Bâle-Ville, les manifestations publiques réunissant entre 300 et 1000 personnes sont soumises à autorisation à partir du 6 décembre. Les organisateurs doivent s'annoncer au département cantonal de la santé et présenter un concept de protection.

Taux de positivité de 16% en Suisse

La Suisse compte mardi 8422 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). On déplore 22 décès supplémentaires et 138 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 52'625 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 16%.

Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 88'371, soit 1014,67 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 1,27. Les patients Covid-19 occupent 26,5% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 79,2%. Au total 11'908'845 doses de vaccin ont été administrées et 65,67% des personnes ont déjà reçu deux doses.


Commentaires