Live

Covid-19: Des mesures pour les magasins, les restaurants et les domaines skiables

A l'approche des Fête, Alain Berset a annoncé vendredi de nouvelles restrictions pour les magasins et les restaurants ainsi que la nécessité d'obtenir des autorisations pour les domaines skiables.

Keystone
Le Conseil fédéral procédera à une évaluation intermédiaire lors d'une séance extraordinaire mardi, et décidera vendredi de mesures plus strictes si les cantons n'ont pas fait le nécessaire.
15h58
15h53

Responsabilité de taille pour les domaines skiables et les cantons

Constatant que le nombre d'infections reste trop élevé, la Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS) approuve dans un communiqué les mesures décidées vendredi par le Conseil fédéral. Elle relève la responsabilité de taille qui incombe aux exploitants des domaines skiables et aux cantons. La CDS note qu'une majorité des cantons a approuvé cette semaine des mesures spécifiques destinées aux domaines skiables pour y réduire le risque d'infection. Les cantons des régions alpines ont toutefois demandé des adaptations au niveau des restrictions de capacités prévues, remarques dont le Conseil fédéral a tenu compte. Les autres mesures prises par le Conseil fédéral visant à réduire les risques de contagion pendant et après les fêtes reflètent également la volonté des cantons, ajoute la CDS.
15h34
Genève: le nombre de nouveaux cas ne recule plus
Après une diminution abrupte, le nombre de nouveaux cas journaliers de Covid-19 ne recule plus dans le canton de Genève. Un plateau semble atteint. "Nous nous trouvons dans une fourchette de 180 à 220 cas quotidiens", a expliqué vendredi la médecin cantonale Aglaé Tardin. Sur le plan des chiffres liés à l'épidémie, le canton de Genève compte actuellement 260 malades du Covid-19 hospitalisés. Sur ce nombre, 18 patients sont aux soins intensifs et 14 sont pris en charge aux soins intermédiaires. "Nous avons enregistré 70 décès durant les deux dernières semaines", a précisé Mme Tardin. Le taux de reproduction du virus est un souci supplémentaire pour les autorités sanitaires. Celui-ci est en effet passé de 0,47 à 0,67 en quelques jours. Une hausse qui, associée à un nombre de nouveaux cas ne reculant plus, constitue un terreau plus favorable à la propagation du virus, a averti M.Bron.
Source: ATS
14h55

Nouvelles mesures dans les magasins et les restaurants

Dans les grands magasins, le nombre de mètres carrés par client passera de 4 à 10 dès mercredi prochain. Dans tous les restaurants de Suisse, les données d'un client par table devront être recueillies, une pratique déjà en vigueur dans certains cantons. La période des fêtes de fin d'année comporte des risques supplémentaires d'infections, a estimé vendredi le Conseil fédéral. Il renforce donc les mesures nationales après avoir consulté les cantons et modifie l'ordonnance Covid-19 en conséquence. En vue des achats de Noël, le gouvernement limite le nombre de personnes pouvant être présentes en même temps dans un magasin. Les restrictions doivent inviter la population à planifier plus consciemment ses heures de shopping. Dans le domaine de la restauration, outre le traçage de contact, le Conseil fédéral a décidé que les restaurants pourront fermer à la Saint-Sylvestre à 01h00 au lieu de 23h00. Le but est d'éviter des rassemblements désordonnés dans le cadre privé. Le gouvernement recommande en outre vivement que les réunions dans le cadre privé ou dans les restaurants ne regroupent que deux foyers, pour éviter la multiplication des contacts. La limite de dix personnes est maintenue. Le télétravail est également vivement recommandé. L'idée, selon le Conseil fédéral, est de limiter au maximum les contacts avant les fêtes de fin d'année, surtout s'il est prévu de se réunir avec des personnes à risques. La situation épidémiologique est toujours tendue, d'après le gouvernement. Il invite les cantons dont la situation s'est aggravée ou stagne à un niveau élevé à agir rapidement, afin de réduire les nombres de cas.
14h46
Les domaines skiables auront besoin d'une autorisation cantonale
Les domaines skiables ne pourront ouvrir qu'avec une autorisation cantonale à partir du 22 décembre. Le Conseil fédéral a décidé vendredi de leur serrer la vis. Il n'a toutefois pas été aussi loin que ses voisins, dont certains ont carrément fermé les stations. L'autorisation ne sera accordée que si la situation épidémiologique le permet, précise le gouvernement dans un communiqué. Les capacités dans les hôpitaux, les centres de test et de traçage des contacts doivent également être assurées. Les domaines skiables doivent encore disposer de concepts de protection stricts, afin d'empêcher la propagation du virus. Le masque sera obligatoire sur toutes les remontées, y compris sur les télésièges et les tire-fesses, et dans les files d'attente. La distance devra aussi être respectée. Dans les télécabines et autres moyens de transport fermés, seuls deux tiers des places pourront être occupées. La mesure vaut aussi bien pour les places assises que debout. Elle devra être respectée dès mercredi. Les clients devront en outre attendre en dehors des restaurants jusqu'à ce qu'une table se libère. Les règles restent inchangées en salle et sur les terrasses: la consommation se fait assise et les tables sont limitées à quatre, à l'exception des familles. Les cantons sont tenus de contrôler l'application des règles. En cas d'abus répétés, l'autorisation d'exploitation devra être retirée. La pression est venue des pays voisins. La France, l'Italie et l'Allemagne se sont mises d'accord pour fermer leurs stations de ski. Afin de dissuader leurs ressortissants d'aller skier en Suisse durant les fêtes, plusieurs pays ont annoncé des mesures de quarantaine. Les Autrichiens pourront eux skier à partir du 24 décembre. Mais les hôtels, les bars et les restaurants ne rouvriront que le 7 janvier.
Source: ATS
14h15

Genève se dote d'un budget déficitaire pour affronter la crise

Genève se dote d'un budget 2021 qui affiche un déficit historique de 846 millions de francs. La grande majorité du Grand Conseil composée des cinq partis gouvernementaux a voté vendredi cette feuille de route afin d'apporter de la stabilité institutionnelle pour affronter la crise. Le budget 2021 a été accepté par 76 voix contre 17 et 2 abstentions. "C'est évidemment un mauvais budget au regard de l'ampleur du déficit. C'est un bon budget au regard de la situation exceptionnelle que nous vivons", a déclaré Jacques Blondin, député PDC rapporteur de majorité. L'adoption de ce budget déficitaire a fait l'objet d'un accord entre le PLR, le PS, le PDC, les Verts et le MCG qui voulaient éviter un refus qui aurait fait basculer le canton dans le système des douzièmes provisoires, synonyme de crise institutionnelle. Le compromis prévoyait le gel de l'annuité 2021 des fonctionnaires contre l'acceptation de nouveaux postes.
13h10

Alain Berset s'exprimera à 15h45

Visionnez la conférence de presse ici.
12h41

Le Conseil fédéral décide des mesures sanitaires pour la période des Fêtes de fin d'année

Le Conseil fédéral décide vendredi des mesures sanitaires pour la période des Fêtes de fin d'année et pour les amateurs de sports de neige. Le département d'Alain Berset lui a soumis un projet en trois variantes. Selon la RTS, qui a pu consulter le document proposé par Alain Berset, il existe trois variantes. "La première est une double limite globale: 80% de skieurs par rapport à la moyenne des dernières années et deux tiers de passagers dans les cabines des remontées mécaniques. La deuxième variante: aucune limite globale, mais moitié moins de passagers dans toutes les cabines. "La troisième variante propose d'attendre encore et de décider dans deux semaines pour s'adapter à l'évolution de l'épidémie. Mais le risque est de devoir prendre des mesures plus strictes si la situation se dégrade. Ce qui signifie dans le pire des cas une fermeture totale des remontées mécaniques". Concernant les réunions en famille, la RTS rapporte la règle suivante: pas plus de deux familles ou foyers différents dans un évènement privé au restaurant.(MH)
12h19
Cinémas et théâtres rouvrent le 19 décembre dans quatre cantons
Les cinémas, théâtres et salles de spectacle pourront rouvrir dès le 19 décembre sur Vaud, Genève, Fribourg et Neuchâtel. Les quatre cantons ont annoncé conjointement vendredi cette mesure, qui reste toutefois conditionnée à l'évolution sanitaire. L'accueil du public en salle redevient possible à condition de respecter la limite de 50 personnes au maximum pour une manifestation culturelle, fixée par le Conseil fédéral, indique la Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP). "La date retenue donne le temps aux acteurs de la scène culturelle romande qui le souhaitent de se préparer et de proposer au public une offre adaptée aux circonstances", précise le communiqué. Les cantons de Berne et du Jura, associés à cette concertation, ont confirmé leur décision antérieure de réouverture pour, respectivement, le 14 et le 17 décembre. Quant au Valais, il avait annoncé jeudi que ses lieux culturels pourraient rouvrir le 14 décembre.
Source: ATS
11h20

La Suisse ajoute 11 nouveaux pays à sa liste de zones à risques

La Suisse élargit à nouveau sa liste de pays à risques. Dès la mi-décembre, les ressortissants de quinze pays, dont les Etats-Unis, la Croatie, ou le Portugal, devront respecter une quarantaine lorsqu'ils entrent en Suisse. La Géorgie, la Hongrie, la Jordanie, la Lituanie, la Macédoine du Nord, la Pologne, Saint-Marin, la Serbie et la Slovénie ont également été ajoutés à cette liste, indique vendredi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) sur son site internet. Ils rejoignent Andorre, le Luxembourg et le Monténégro. Les voyageurs des régions italiennes d'Émilie-Romagne, du Frioul-Vénétie julienne et de Vénétie devront également respecter une quarantaine s'ils entrent en Suisse. Il en va de même en Autriche pour les Land de Carinthie et de Styrie. Il existait déjà une obligation d'isolation pour les régions de Haute-Autriche et de Salzbourg, ainsi que pour le Territoire d'outre-mer de Polynésie française. La Tchéquie a en revanche été retirée de cette liste. Les nouvelles dispositions entrent en vigueur le 14 décembre. Fin octobre, la liste comprenait encore plus de 60 pays à risques et de nombreuses zones dans les régions voisines de la Suisse. Devant le grand nombre de cas en Suisse, le Conseil fédéral a toutefois décidé de changer radicalement de cap. Depuis lors, le gouvernement ne place sur la liste que les pays ou régions dont le nombre de cas pour 100'000 habitants sur 14 jours dépasse celui de la Suisse de plus de 60. Actuellement, cette valeur est de 596 dans toute la Suisse.
11h16
Réouverture des bars du canton du Jura jeudi prochain
Le Gouvernement jurassien a confirmé vendredi la réouverture le 10 décembre des restaurants, bars et cafés dans le cadre de l'allègement du dispositif lié au Covid-19. Mais il a fixé certaines conditions. Ainsi, dès 18h30, les boissons ne pourront être servies qu'en accompagnement de repas préparés au sein des établissements. Le service sera effectué à des tables de quatre personnes assises au maximum avec le respect d'une distance de 1,5 mètre entre les tables ou l'installation de parois de séparation. Les établissements devront également continuer à récolter les données des clients. Le service au comptoir restera interdit. Le nombre quotidien de nouvelles contaminations au Covid est en baisse dans le canton du Jura. Vendredi, il s'élevait à 15 cas. Les soins intensifs de l'Hôptal du Jura (H-JU) sont toujours dans une situation tendue, selon les autorités sanitaires. Le Gouvernement jurassien fera le 17 décembre une nouvelle analyse pour évaluer un nouvel assouplissement des mesures de lutte contre la pandémie.
Source: ATS
11h11

4'382 nouveaux cas de contamination en 24 heures

La Suisse et le Liechtenstein ont enregistré 4'382 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures, a annoncé vendredi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). La moyenne sur sept jours des contaminations confirmées s'élève ainsi à 3'744 cas, contre 3'734 la veille et 3'956 il y a une semaine. Le nombre de nouvelles hospitalisations a atteint 199 et celui des décès 101.
11h05

Grisons: réunions de plus de dix personnes interdites

Les Grisons durcissent les mesures contre le coronavirus. Les réunions de plus de dix personnes sont interdites dès vendredi à 23h00 et jusqu'au 18 décembre. Toute la population de trois régions va être testée sur une base volontaire. Le gouvernement grison a présenté vendredi un concept global de protection pour les vacances et la saison d'hiver. Une stratégie est mise en oeuvre pour les régions du canton qui sont particulièrement touchées par le coronavirus. Dans le cadre d'un projet pilote, toute la population de trois régions (Maloja, Bernina et Basse-Engadine/Val Müstair) sera testée sur une base volontaire entre le 11 et le 13 décembre. Ce projet pilote servira de base pour tester l'ensemble de la population du canton en cas de nouvelle hausse du nombre d'infections. Le nombre de décès dans les Grisons a plus que doublé depuis le mois d'octobre. Plus de la moitié des personnes testées positives ne savent pas où elles ont été infectées, a précisé l'exécutif. En moyenne, une centaine de nouveaux cas sont enregistrés chaque jour. Les nouvelles restrictions entrent en vigueur vendredi à 23h00 et s'appliquent jusqu'au 18 décembre. Elles concernent les rassemblements et les réunions, les restaurants, les sports et les loisirs. Le concept vise à contenir la pandémie, à assurer la saison hivernale dans les régions touristiques et à permettre des célébrations dans le cadre privé à Noël et à Nouvel-An, a indiqué le gouvernement. Le gouvernement grison va réévaluer la situation le 15 décembre. Une décision sera alors prise sur les mesures à prendre. Toutes les entreprises touchées par les mesures annoncées vendredi ont droit à une compensation pour le chômage partiel.

Commentaires