Abonnés

Acheminement du gaz russe vers l'UE: une perturbation qui pose question

Certains analystes suggèrent que l'Ukraine, frustrée du manque d'allant des Européens pour imposer un embargo drastique sur l'énergie russe, perturbe sciemment les exportations transitant sur son sol.

Keystone
Le transit de gaz russe par les gazoducs traversant l'Ukraine est réduit depuis mercredi, une station de transit à la frontière russo-ukrainienne étant à l'arrêt.
La perturbation des acheminements de gaz russe vers l'Union européenne ces derniers jours n'a pas d'effets majeurs sur l'approvisionnement, mais rend plus pressante la recherche d'alternatives. Elle pose aussi la question des intentions de Moscou et de l'Ukraine.Une forte dépendanceEn 2021, l'UE a importé environ 155 milliards de mètres cubes de gaz russe, dont 140 milliards livrés par gazoduc et seulement 15 milliards de gaz naturel liquéfié (GNL). Cela représente 45% de ses importations gaz...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article