Youngtimers lève 35 millions de francs

La société, connue anciennement sous le nom de The Native, va utiliser les fonds pour financer sa stratégie d'acquisition.

Keystone
Après la cotation des nouveaux titres sur SIX cet été, Youngtimers aura 62,013,566 actions en circulation cotées sous le ticker YTME.

Actif sur le marché des voitures de collection, Youngtimers a levé 35 millions de francs via une opération de placement privée. L'argent servira à financer sa stratégie d'acquisition, a précisé la société connue anciennement sous le nom de The Native.

Au total, 50 millions de titres ont été placés pour un prix de 0,7 franc par action. L'opération avait été validée par les actionnaires lors de l'assemblée générale annuelle du 30 juin 2021.

L. Holding S.r.l., une société d'investissement privée détenue par Lapo Elkann, un entrepreneur italien, a mené l'opération. Faisant son entrée au capital de Youngtimers, elle en détient désormais 23,04%. Les investisseurs ayant participé au placement privé ont également inclus l'actionnaire et président du conseil d'administration Adam Lindemann, qui détient maintenant 3%, et son suppléant Clive Ng, qui possède 23,04%. Les investisseurs sont tenus de conserver leurs titres jusqu'à fin 2022.

Après la cotation des nouveaux titres sur SIX cet été, Youngtimers aura 62,013,566 actions en circulation cotées sous le ticker YTME.

Adam Lindemann restera président du conseil d'administration pour Youngtimers en Suisse et Youngtimers Classics aux Etats-Unis. Izabela Depczyk et Massimiliano Iuliano rejoindront le conseil de Garage Italia. Ancien directeur général (CEO) de Garage Italia, Enrico Vitali a de son côté quitté son poste.

Fin juin, la justice bâloise avait définitivement levé l'ordre de mise en faillite de The Native, le Tribunal d'appel ayant confirmé une décision préalable de l'autorité de surveillance. Après son changement de nom en Youngtimers et dotée de nouveaux fonds, la firme avait indiqué son intention de procéder à des acquisitions dans les domaines du commerce électronique, des services, des médias et de l'industrie du luxe. (awp)

Commentaires