Abonnés

Sharely se tourne vers la Suisse romande et prépare une levée de fonds

La version française du portail d’échanges a été mise en ligne ce mardi. D’ici quelques mois, la start-up espère clore un tour de table de série A de plusieurs millions.

Pixabay
Parmi les articles les plus demandés sur le portail: nettoyeurs haute pression, remorques pour voitures, vidéoprojecteurs, drones, outils, matériel photo… ainsi que des articles plus saisonniers, comme le matériel événementiel ou les raquettes à neige.
Les Romands peuvent maintenant louer, pour la journée, une tronçonneuse pour 15 francs, un piolet d’alpinisme pour 5 francs ou une machine à pop-corn pour 3 francs sur Sharely. La plateforme de partage d’objets entre particuliers s’est déjà développée en Suisse alémanique où elle compte 45.000 utilisateurs. Elle a revu son site et ajouté une version en français, ce mardi.Le site zurichois – similaire à Fat Llama en Grande-Bretagne – existe depuis sept ans. En 2020, il a vécu un pic de croissa...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article