Abonnés

Uber: pas d’accord trouvé lors de la tentative de conciliation à Genève

La première journée de négociation entre Uber, les syndicats et les associations de chauffeurs s’est soldée sans accord. Les parties «campent sur leurs positions», mais prévoient de se revoir prochainement.

KEYSTONE
Uber a annoncé mercredi dans un communiqué adressé aux chauffeurs vouloir verser une compensation financière pour la période du 4 au 17 juin.
Un nouveau chapitre s’est ouvert ce jeudi dans le dossier Uber à Genève. Une audience de conciliation s’est tenue à huis clos entre les avocats de l'entreprise californienne, les syndicats et les associations de chauffeurs.Débutée à 9h, la discussion aura duré quatre heures sans de réels débouchés, a appris L’Agefi. Les parties «campent sur leurs positions», d’après une source proche du dossier. Les camps sont sous le coup d’un embargo médiatique jusqu’à la fin de la procédure. «On a essayé d...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article