Roger Federer: le sportif raccroche, l’homme d’affaires poursuit sa carrière

Icône publicitaire incontournable, le Bâlois est aussi actionnaire de l’entreprise suisse de chaussures On, et le visage de Suisse Tourisme depuis mars 2021. Ses revenus sont estimés à près d’un milliard de francs.

On Running
Roger Federer est actionnaire de l'entreprise suisse de chaussures On depuis 2019.

L’annonce a fait l’effet d’une bombe jeudi après-midi. Le tennisman Roger Federer a déclaré mettre un terme à sa carrière à 41 ans. Il a publié pour ses fans un communiqué et une vidéo sur son compte Twitter, précisant qu’il va encore disputer la Laver Cup à Londres la semaine prochaine avant de prendre congé de son sport.

Considéré comme l’un des meilleurs joueurs du sport de tous les temps, le Bâlois aux 20 titres du Grand Chelem est aussi un vrai homme d’affaires. D’après le magazine Forbes, Roger Federer a dépassé en 2021 la barre symbolique du milliard de dollars de gains depuis le début de sa carrière. Sa fortune est estimée à plus de 900 millions de dollars. Et le tennis n’est pas sa seule source de revenu. Outre les 130 millions de dollars accumulés directement grâce à ses victoires, les contrats publicitaires et autres activités commerciales constituent l’essentiel de la fortune de Roger Federer.

Sans avoir joué un seul match depuis août 2021 (en raison d’une blessure au genou), Forbes estime ses revenus à 90 millions de dollars rien que sur les douze derniers mois. Le site moneycontrol.com avait détaillé en 2019 les contrats entre le champion et ses principaux partenaires.

Après avoir été le visage de Nike, le Bâlois a signé en 2018 un contrat d’ambassadeur avec la marque japonaise Uniqlo, qui lui rapporte 300 millions de dollars sur 10 ans. Roger Federer s’est aussi associé à l’image des pâtes italiennes Barilla depuis 2017. L’accord, qui prendra fin cette année, lui rapporte 8,1 millions de dollars par an.

Le Maître est aussi lié à la marque de champagne français Moet & Chandon depuis 2012. Jusqu’en 2019, il en tirait 6 millions de dollars chaque année. Depuis, le montant s’est accru de deux millions.

Toujours dans l’univers du luxe, Federer est sponsorisé par l’horloger Rolex depuis 2006 – après être passé chez Maurice Lacroix. La marque couronnée verse au champion 8 millions de dollars par an.

Conclu en 2017, l’accord avec Mercedes-Benz porte sur dix ans et enrichit Federer de 5 millions d’euros par année. Bonus à la clé : une nouvelle voiture à disposition tous les six mois, rapportent plusieurs sites spécialisés.

Depuis 2009, Federer est l’ambassadeur du chocolatier suisse Lindt. Sa rémunération annuelle équivaut à 4 millions de dollars jusqu’en 2022.

La liste est encore longue. On peut encore citer parmi les autres contrats les plus connus, arrivés à leur terme, celui avec l’opérateur Sunrise (7 millions de dollars par année pendant cinq ans), et celui avec la banque Credit Suisse (2 millions par année pendant dix ans). 

Depuis le mois de mars 2021, le champion du tennis est devenu le visage de Suisse Tourisme, faisant cartonner une vidéo publicitaire du groupe.

Actionnaire de On Running

Roger Federer a également diversifié ses placements en investissant dans des entreprises. Depuis 2019, il est notamment actionnaire de On Running. La marque de sneakers zurichoise est cotée depuis septembre 2021 à Wall Street.

Commentaires

Matteo Ianni