Abonnés

EQT et la famille Strüngmann seraient intéressés par Sandoz

Le fonds suédois et la famille actionnaire de la société BioNTech envisageraient de s'allier pour déposer ensemble une offre sur cette filiale de Novartis, selon la presse allemande.

Keystone
Le fonds suédois EQT et la famille Strüngmann, actionnaire du groupe allemand BioNTech, s'intéresseraient à Sandoz, une filiale de Novartis, envisageant de mettre plus de 20 milliards de francs suisses (19 milliards d'euros) sur la table, affirme vendredi le quotidien allemand Handelsblatt.Le fonds suédois et la famille actionnaire de la société allemande de biotechnologie, partenaire du géant américain Pfizer pour son vaccin anti-Covid, envisageraient de s'allier pour déposer ensemble une of...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article