Abonnés

«Piguet Galland veut devenir le médecin de famille du patrimoine de ses clients»

La banque détenue par la BCV a dévoilé vendredi un bénéfice presque triplé en 2021. Olivier Calloud, son CEO, explique la stratégie de l'établissement dans un entretien accordé à «L’Agefi».

Banque Piguet Galland
Olivier Calloud explique que la banque joue «le rôle de family office pour des clients qui ne s’estiment pas suffisamment riches pour avoir le leur».
Dix ans après la fusion entre les banques Piguet et Franck Galland, l’établissement yverdonnois, propriété de la Banque cantonale vaudoise, a publié des résultats en hausse pour l’année 2021. Son bénéfice net a presque triplé (+182%) par rapport à l’année précédente pour s’établir à 7,7 millions de francs. La masse sous gestion a augmenté de 16% et avoisine les 7 milliards de francs. Selon Olivier Calloud, CEO de Piguet Galland, le positionnement différent de la banque et son offre en crédit ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article