Novartis s'assure les services d'Artios pour se développer en oncologie

La multinationale rhénane compte exploiter la plateforme d'Artios Pharma pour identifier de nouvelles cibles de réponse consécutive au dommage de l'ADN.

Keystone

Novartis prévoit un versement initial de 20 millions de dollars à Artios Pharma afin de s'assurer pendant trois ans l'accès à la plateforme exploratoire du laboratoire britannique. La multinationale rhénane compte exploiter cette plateforme pour identifier de nouvelles cibles de réponse consécutive au dommage de l'ADN (DDR), dans le cadre du développement de son portefeuille de thérapies par radioligand.

Les thérapies par radioligand de Novartis délivrent des radiations ciblées à une certaine catégorie de cellules cancéreuses, avec un effet minimal sur les cellules saines environnantes, assure le communiqué d'Artios diffusé mercredi.

Le contrat comprend pour 1,3 milliard de versements d'étape en fonction du franchissement de jalons exploratoires, de développement, réglementaires et commerciaux. Artios pourra le cas échéant aussi percevoir des commissions sur d'éventuelles recettes sur les trois cibles pour lesquelles Novartis aura pu s'attribuer les droits mondiaux. (awp)

Commentaires