Abonnés

«Notre succès sera déterminé par la qualité des initiatives qui seront annoncées»

Pour le président de Building Bridges, Patrick Odier, «la COP26 a servi de point de départ à ce qu’il va se passer à Genève la semaine prochaine, elle a mis la finance durable au cœur du débat».

Patrick Odier: «L’ambition de Building Bridges est de devenir une courroie de transmission entre ce qui peut être dit au niveau gouvernemental et réglementaire et ce qui peut se concrétiser dans le secteur privé.»
Rencontre à quelques jours de l’ouverture de la deuxième édition de Building Bridges avec Patrick Odier, associé-gérant senior de Lombard Odier et cheville ouvrière de cette conférence internationale sur la finance durable.Quel rôle jouera Building Bridges juste après la COP26 qui n’a pas atteint les objectifs ambitieux qu’elle s’était fixés?Le sommet de Building Bridges se concentrera sur les enjeux concrets à saisir par le secteur financier, tandis que les initiatives issues des 80 événemen...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article