Article contributeur

L'UE précise sa politique de consentement abyssale sur les cookies

Les murs de cookies ou le balayage de la page par l'utilisateur ne pourront plus constituer un consentement de la politique de suivi. Une mesure qui concerne aussi la Suisse.

En janvier, Google annonçait la fin de l'acceptation des cookies de site tiers sur son navigateur chrome.(Pixabay)
Inévitable lors de la navigation sur le Web, les politiques d'acceptation des cookies sont souvent formulées de manière trompeuse ou impossible à refuser. Afin de rendre le consentement aux cookies plus consensuel, l'UE a publié cette semaine des mises à jour du règlement général sur la protection des données (RGPD) interdisant certaines des pires interprétations de ces politiques. Seule une déclaration ou une action affirmative claire de l'utilisateur peut signifier son&...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article