Abonnés
Article contributeur

Les enceintes acoustiques de JMC Lutherie continueront de vibrer

Transmission réussie pour la manufacture de la Vallée de Joux dont la cessation des activités a été annoncée il y a un an: elle a trouvé des repreneurs pour toutes ses branches.

La directrice générale de JMC Lutherie, Céline Renaud, devant un Soundboard. Ces haut-parleurs muraux bombés continueront à être fabriqués par l’entreprise Excelson, actuellement en constitution.
Au Brassus, dans le Jura vaudois, l’atelier de JMC Lutherie est maintenant vide. La société combière a stoppé ses activités depuis quelques mois, après quinze ans de travail de l’épicéa de la forêt voisine, celle du Risoud. Mais les guitares, socles pour montres et haut-parleurs ne disparaîtront pas pour autant, au plus grand bonheur des mélomanes. Quatre voire cinq repreneurs ont été trouvés pour prendre en charge ces divers savoir-faire. «Cette continuité est une consécration et nous en som...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article