Article contributeur

Les bocaux complets de Nosh-Pots arrivent en Suisse romande

L’entreprise zurichoise Nosh-Pots qui conçoit des repas équilibrés et frais destinés aux sportifs s’est installée à Ecublens. Après Zurich et Bâle, la start-up s’attaque au canton de Vaud et à Genève. Dans son collimateur, les grandes sociétés pour proposer une saine concurrence aux restaurants d’entreprises.

Marion Argi. La fondatrice de l'antenne suisse romande de Nosh-Pot. L’an dernier, l’entreprise avait vendu chaque mois 3500 bocaux complets dans la ville de Zurich.
Patates douces et brocoli, soigneusement disposés par couches avec du bœuf ou une variante végétarienne dans un bocal de conserve, le tout agrémenté d'une sauce originale. C’est l’une des recettes magiques que propose la start-up zurichoise Nosh-Pots. Fondée en 2016, la jeune entreprise livre ses assiettes fitness à Zurich, Bâle, et désormais en Suisse romande. Nosh-Pots a été fondé en 2016 par Ralf Schmitz, qui a voulu combiner d’un coup deux grandes passions: le sport et l’alimentation sa...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article

Patates douces et brocoli, soigneusement disposés par couches avec du bœuf ou une variante végétarienne dans un bocal de conserve, le tout agrémenté d'une sauce originale. C’est l’une des recettes magiques que propose la start-up zurichoise Nosh-Pots. Fondée en 2016, la jeune entreprise livre ses assiettes fitness à Zurich, Bâle, et désormais en Suisse romande. Nosh-Pots a été fondé en 2016 par Ralf Schmitz, qui a voulu combiner d’un coup deux grandes passions: le sport et l’alimentation saine. Dans sa vie professionnelle précédente, en tant que dirigeant d’une entreprise de design, il s’est rendu compte à quel point il pouvait être difficile d’avoir une alimentation saine à base d’ingrédients frais, surtout quand on pratique également un sport. Son ambition était alors de proposer une solution à ce dilemme et de mettre des menus frais facilement accessibles à la disposition des professionnels très occupés. Le frère de Ralf, Claudio, est un cuisiner professionnel qui a travaillé comme Executive Chef dans plusieurs hôtels 5 étoiles comme le Dolder Grand à Zurich ou le Mandarin Oriental à Macau. Claudio travaille toujours d’ailleurs dans la grande gastronomie et est également conseiller culinaire chez Nosh-Pots. Des pots entre 14.50 et 18.50 francs L’entreprise livre chaque semaine des menus variés à divers points de collecte ou directement dans les bureaux de Zurich, Bâle et désormais en Suisse romande. En effet, une filiale indépendante a été créée. Elle est inscrite au registre du commerce du canton de Vaud. À sa tête, Daniil Golubev et Marion Argi. Cette dernière est également à la tête de la start-up Wellwhere. À l’image des pass pour les stations de ski, cette plateforme a été créée pour aider les sportifs à trouver des lieux pour s’entrainer, sans souscrire d’abonnement. L’univers du sport, elle connait. C’est à Ecublens que l’entreprise a posé son antenne romande. Un centre où sont préparés les plats destinés aux clients romands. À l’heure actuelle, l’entreprise livre essentiellement sur Vaud, mais à des points de collecte, notamment des centres de crossfit, à Genève et en Valais. Les pots préparés quotidiennement contiennent des repas complets: légumes, fruits, céréales, poisson, viande ou variantes végétariennes. Ils sont élaborés par un nutritionniste et préparé fraichement tous les matins par notre chef, Gregory Norris, chef du service traiteur «Les 3 Sens». Nos bocaux ont un contenu de 0.9L. Et nous sommes une des sociétés qui offrons les repas avec plus de protéines par salades sur le marché, à savoir entre 100 et 150gr par bocal.» Et cela à un prix. Il faudra compter entre 14.50 et 18.50 francs pour un bocal Nosh-Pots. Et si vous habitez sur Vaud et que vous souhaitez vous les faire livrer à domicile, les frais de livraison s’élèvent à 8 francs. «Il n’y a en revanche pas de frais de livraison si vous allez récupérer votre repas dans un point de collectes ou au sein de votre entreprise.» 3500 repas livrés par semaine à Zurich Si vous voulez commander un Nosh-Pot, vous devez le faire le jour même avant 8 heures, car l'entreprise ne produit que la quantité commandée. «Nous livrons du mardi au vendredi, avant midi. Les salades ont une date de consommation de 3 jours. Nous proposons toujours au minimum une option végétarienne, sans gluten et sans lactose.» Pour Marion Argi, la génération actuelle a une responsabilité vis-à-vis de l'environnement. «Si vous rendez votre verre, vous recevrez un acompte de deux francs - un concept qui fonctionne très bien jusqu'à présent.» L’an dernier, l’entreprise avait vendu chaque mois 3500 bocaux complets dans la ville de Zurich. Lancée en Suisse romande depuis le mois de septembre, l’entreprise en a vendu plus de 500 pour son premier mois d’activité. «Nous connaissons un rythme de 130 salades par semaine. Les retours des consommateurs sont positifs. À court terme nous voulons connaitre le même rythme qu’à Zurich.» Dans une perspective de croissance, l’entreprise confie être en discussion avec trois grands groupes basés à Genève. L’idée est de renforcer l’offre BtoB avec les entreprises.  

Matteo Ianni

Devenez vous aussi un acteur de l’Agefi

Devenir un acteur de l'Agefi