Abonnés
Article contributeur

Le StartLab célèbre son premier anniversaire

Aucune nouvelle jeune entreprise ne rejoindra l’incubateur du Biopôle des hauts de Lausanne, ce printemps, démontrant la rigueur de son processus de sélection.

Nasri Nahas. Le directeur de l’incubateur souligne que le vaste laboratoire de 700 m2 est un atout majeur pour les start-up.
Pas de nouvelle recrue pour le StartLab ce printemps. Aucune des start-up qui ont soumis leur candidature, fin mars, n’a été acceptée pour intégrer l’incubateur du Biopôle d’Epalinges dédié aux sciences de la vie. «La qualité est l’une des valeurs primordiales du StartLab», explique Nasri Nahas, CEO du Biopôle et directeur de la couveuse de jeunes sociétés. «Notre conseil consultatif de onze personnalités – des académiciens, des industriels et des investisseurs du milieu – jugent les projets ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article