Abonnés
Article contributeur

«Le coronavirus permet de tester la solidité de notre structure»

Le spécialiste lausannois des chaussures en laine Baabuk a vu ses ventes sensiblement chuter en raison du coronavirus. L'équipe de la co-fondatrice Galina Witting a été très réactive en lançant notamment l'initiative "You care, we care". Entretien.

Les chaussures en laine lancées par Galina et Dan Witting, sont destinées aux gens qui aiment la laine, qui vont à la montagne pour se détendre ou qui font de la promenade active en ville.
La start-up lausannoise Baabuk fabrique et commercialise des chaussures en laine. Elle distribue ses produits directement sur son site internet mais aussi en B2B, à travers ses boutiques partenaires. Sa cofondatrice Galina Witting fait état de l'impact immédiat et important du coronavirus sur les activités de son entreprise, mais constate également une période où l'innovation et les idées jaillissent de toute part. Entretien. Comment jugez-vous l'impact économique du coronavirus sur vot...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article