Abonnés

Landis+Gyr révise à la baisse une partie de ses attentes

L'entreprise zougoise revoit son attente en matière de flux de trésorerie disponible à un montant entre 0 et -30 millions de dollars, contre une fourchette de 30 à 60 millions jusqu'alors.

KEYSTONE
Landis+Gyr dévoilera de nouveaux objectifs à moyen terme pour l'exercice 2024/25 dans le cadre de son habituelle rencontre avec les investisseurs mardi prochain.
Reflet de la persistance de difficultés sur les chaînes d'approvisionnement, Landis+Gyr révise en partie ses objectifs pour les exercices 2022/23 et 2023/24. Pour l'exercice encore en cours, le fabricant zougois de compteurs électriques revoit son attente en matière de flux de trésorerie disponible (free cash flow) à un montant entre 0 et -30 millions de dollars, contre une fourchette de 30 à 60 millions jusqu'alors.En raison du carnet de commandes record et de la situation toujours difficile...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article