Abonnés

Le prix du papier grimpe, CPH agit à contre-courant

COMMENTAIRE. Tandis que les groupes de presse encaissent le choc, le groupe déprécie ses machines de 150 millions de francs en s'attendant à une pression sur les prix à long terme.

Keystone
La machine de CPH en service depuis 2010 produit 360.000 tonnes de papier par an.
La dépréciation qu’a annoncée vendredi CPH, seul producteur suisse de papier journal, semble intervenir à contre-courant. Parmi les raisons, le groupe cite une pression négative sur les prix à l’échelle de toute l’Europe. La numérisation ferait diminuer la demande de papier de 6-8% chaque année, selon son communiqué. Le correctif de valeur de 150 millions de francs équivaut à près d’un tiers du prix d’acquisition de sa machine, en service depuis 2010.Cela contraste très fortement avec les gro...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article