Abonnés

La numérisation des banques privées est encore timide, mais progresse

La première étude menée sur la numérisation du secteur par le cabinet Colombus Consulting fait ressortir en tête Vontobel, Julius Baer et Lombard Odier, sur l’ensemble des indicateurs.

Keystone
Vontobel domine le classement 2021 grâce à son leadership sur le site web et l'application mobile.
La numérisation des relations clients s’avère encore timide pour les banques privées suisses. Cependant, la volonté d’investir sur les services mobiles et sur l’engagement sur les réseaux sociaux se dégage. Trois acteurs sortent du lot sur l’ensemble des indicateurs considérés: Vontobel, Julius Baer et Lombard Odier. Devant Pictet, UBP, EFG et Intesa Sanpaolo. C’est le constat de la première étude menée en la matière et publiée jeudi par Colombus Consulting, dans le but de mesurer et comprend...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article