Abonnés

«La croissance du tourisme de loisirs à Genève passe par l'ouverture des commerces le dimanche»

Face à une reprise limitée du tourisme d’affaires et une concentration d’hôtels haut de gamme, le spécialiste Philippe Rubod décrit ce qu’il manque à la ville pour que le secteur continue à se développer. Entretien.

DR
Se positionner comme une destination de loisir reste toujours le gros défi de Genève depuis les années 50, estime l'expert Philippe Rubod.
>>Retrouvez notre dossier sur l'hôtellerie haut de gamme à Genève dans l'édition de L'Agefi ce mercrediLe souvenir de la crise du Covid est encore frais pour l'hôtellerie genevoise, malgré cela de nouveaux concurrents n’hésitent pas à se lancer. En particulier dans le haut de gamme avec l’ouverture du Ruby Claire il y a deux semaines ou le Mercure Hotel à l’aéroport, précédemment l’Atrium. Un segment qui semble pourtant saturé au vu du nombre de quatre et cinq étoiles déjà établis, tand...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article