Abonnés

La BNS face au défi de l’intelligence artificielle

Dans une époque où les progrès technologiques vont parfois plus vite que le cadre légal, la Banque nationale suisse a tenu à rappeler son importance dans la régulation.

Keystone
La banque centrale a dénoté un recours toujours plus marqué aux données et à l’intelligence artificielle.
La pandémie de coronavirus va laisser plusieurs héritages pour la Banque nationale suisse (BNS). Outre une économie plus numérique et plus mobile, la banque centrale a dénoté un recours toujours plus marqué aux données et à l’intelligence artificielle. Autant de défis qu’il faudra rapidement relever, a indiqué Andréa Maechler lors d’une conférence sur les données et l’intelligence artificielle dans les marchés financiers jeudi en fin d’après-midi.La membre du directoire de la banque centrale ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article