Abonnés
Article contributeur

Gouvernance d’entreprise et changement climatique: une remise en cause s’impose

Les entreprises d’une certaine taille devraient être incitées, voire contraintes, de dire «comment» elles vont réduire à zéro leurs émissions nettes de CO2.

Richard Smerdon et François Siegwart.
Les ressources exorbitantes consacrées par les conseils d’administration pour s’adapter aux nouveaux codes de gouvernance n’ont malheureusement pas réussi à éviter de nouvelles débâcles financières. En effet, les récentes déconfitures de BHS ou de Carillion en Grande-Bretagne, le scandale du Dieselgate chez Volkswagen ou les affaires et manipulations qui ont ébranlé la banque Raiffeisen et La Poste confirment que l’efficacité d’une bonne gouvernance est avant tout dépendante des bons comporte...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article