Abonnés

Georges Kern: «L'objectif de Breitling est d’être très rapidement dans le top cinq mondial»

Depuis son arrivée à la tête de Breitling, Georges Kern a profondément remanié la marque. Résultat: une croissance très forte en Europe, au Moyen-Orient et aux Etats-Unis.

Breitling
Georges Kern: «Aujourd’hui, 70% du processus de décision s’effectue en ligne. Les gens nous suivent en ligne, s’informent en ligne et décident d’acheter par rapport à l’information en ligne. C’est clé de maintenir cette présence digitale.»
Tout va bien chez Breitling. C’est ce qu’affiche la marque dans le cadre des Geneva Watch Days. Mais c’est aussi la réalité du côté des chiffres. La marque horlogère indépendante, basée à Granges (SO), est passée de 900 employés en 2017 à plus de 1300 aujourd’hui. Son chiffre d’affaires, estimé à 500 millions de francs en 2020, pourrait frôler les 700 millions cette année, selon Jean-Philippe Bertschy, analyste à la banque zurichoise Vontobel. Cette croissance de plus de 30% est portée notamm...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article