Abonnés
Article contributeur

Frédéric Dreyer: "Nos entreprises ont un besoin vital de sources de financement"

Selon Frédéric Dreyer, coach Innosuisse et platinn, le prêt Covid-19 est un pansement, qui peut mener au surendettement. Il faut trouver des alternatives au capital-risque manquant. Interview.

Frédric Dreyer. Coach Innosuisse et platinn pour les start-up et PME.
Pour pallier le manque de capital-risque en Suisse en période de crise sanitaire aiguë, de nouvelles formes d’investissement apparaissent. Qu’elles impliquent l’Etat, comme l’idée d’un fonds souverain émis par la Confédération ou le secteur privé, comme les prêts entre les entreprises et les start-up (B2B crowdfunding/crowdlending), elles permettront de préserver la force vive constituée par les entreprises innovantes et les start-up. Certes, les prêts à taux zéro existent et dans l’urge...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article