Abonnés

Fiscalité: les fraudeurs fiscaux suisses au pied du mur

Les Français, les Allemands ou les Italiens, qui cachent leur argent en Suisse, ont longtemps été dans le collimateur des autorités. Les Suisses, qui ne déclarent pas leur fortune dans l'Union européenne, n'attiraient en revanche guère l'attention. Cela est en train de changer.

Lighter page = ecologic page

Les articles archivés ne chargent pas les images afin de réduire l'impact CO2 de l'AgefiEn savoir plus

Compris
L'accord sur l'échange automatique de renseignements (EAR) entre la Suisse et l'Union européenne (UE) est en vigueur depuis le début de l'année. La pression s'accentue sur les fraudeurs suisses. Une dénonciation spontanée n'est plus possible quand un service des contributions suisse reçoit une notification de la part d'une autorité étrangère.Peter A. (nom connu de la rédaction) est inquiet. Cet Allemand, âgé d'une cinquantaine d'années, vit depuis 25 ans dans le canton de Zurich. Il a acquis ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article