Abonnés

Ferring obtient un feu vert aux Etats-Unis contre le clostridium difficile

Le laboratoire vaudois a obtenu un feu vert de la FDA pour son microbiote fécal Rebyota.

KEYSTONE
Le siège de Ferring à Saint-Prex.
Le laboratoire vaudois Ferring a obtenu un feu vert de l'agence sanitaire aux Etats-Unis (FDA) pour son microbiote fécal Rebyota, destiné à prévenir la résurgence d'infections induites par la bactérie clostridium difficile. L'administration du Rebyota à des patients dès 18 ans demeure subordonnée à celle préalable d'un traitement complet aux antibiotiques.Cinq études cliniquesAdministré par voie rectale en dose unique, le traitement est préparé à partir d'excréments de donneurs qualifiés, soi...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article