Abonnés

Facebook, Amazon, Uber: coup de frein sur l'embauche dans la tech américaine

La fin de l'économie du confinement et l'inflation conduisent à un gel de l'emploi. Diverses annonces ont été faites en marge de la publication de résultats trimestriels de groupes cotés à Wall Street.

Keystone
Meta, la maison mère de Facebook, a évoqué un "ajustement" des objectifs d'embauche.
De Facebook à Uber en passant par Amazon et Twitter, plusieurs groupes technologiques américains ralentissent le rythme de leurs recrutements alors que le secteur, euphorique pendant la pandémie, traverse une période plus difficile.Diverses annonces ont été faites en marge de la publication de résultats trimestriels de groupes cotés à Wall Street.Lors d'un appel téléphonique avec des analystes fin avril, David Wehner, le directeur financier de Meta, la maison mère de Facebook, a ainsi évoqué ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article