Abonnés

Deux start-up suisses au palmarès des meilleures entreprises cleantech du monde

Global Cleantech a répertorié les cent sociétés qui ont le plus de chances d’avoir un impact pour contrer le changement climatique. La vaudoise Depsys et la zurichoise Climeworks inscrivent leur nom dans ce top.

Climeworks
Conçue par le spin-off de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) Climeworks, l'installation islandaise Orca doit absorber 4000 tonnes de CO2 par an. Ce gaz est ensuite concentré et injecté dans le basalte poreux du sol.
La gestion des réseaux électriques et l’enfouissement du carbone sont deux solutions d’avenir, selon Global Cleantech. Le cabinet américain a sélectionné Depsys et Climeworks dans la dernière édition de son classement des cent meilleures sociétés de technologies propres, publiée jeudi. Les Etats-Unis dominent le rapport 2022 avec une cinquantaine d’entrées. Le Canada en a treize, l’Allemagne huit et la Suisse en compte deux, soit le même nombre qu’en 2021 (Akselos et Climeworks) et 2020 (Deps...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article