Abonnés
Article contributeur

Des jeunes entrepreneurs remettent l’artisanat au goût du jour

Ils ont entre 25 et 35 ans. Des entrepreneurs romands utilisent un savoir traditionnel pour innover en entreprise, comme la chocolaterie ou l’ébénisterie. Un phénomène en vogue.

Lighter page = ecologic page

Les articles archivés ne chargent pas les images afin de réduire l'impact CO2 de l'AgefiEn savoir plus

Compris
Chocolatier, crémière ou encore ébéniste, des métiers traditionnels qui se font rares dans le panorama professionnel. Et pourtant, de jeunes entrepreneurs ont décidé d’utiliser ce savoir-faire pour innover et créer des nouveaux concepts adaptés à un public du XXIe siècle. Trois entrepreneur(e)s livrent leurs ambitions face à une clientèle de plus en plus réceptive… Innover avec l’ancien Issus d’une génération en constante évolution vers la mécanisation, des jeunes entrepreneurs ajoutent une...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article