Abonnés

Des horloges atomiques miniatures du CSEM en phase de commercialisation

L'institut neuchâtelois a participé durant quatre ans au projet européen de recherche quantique, avec à la clef le développement d’horloges miniatures qui seront les premières d’Europe à être commercialisées. 

CSEM
Le CSEM travaille sur la technologie quantique pour produire des horloges atomiques miniatures depuis une quinzaine d'année. Durant quatre ans, il a participé et coordonné le projet de recherche européen macQsimal.
Le Centre suisse d'électronique et de microtechnique (CSEM) clôture, ce mois de juin, quatre ans de coordination de la première phase du projet quantique européen macQsimal. Son but était «d’identifier et de développer les potentiels candidats à la commercialisation de produits basés sur la technologique quantique», explique Jacques Haesler, responsable des activités quantiques et spatiales au CSEM.Pour l’institut de recherche et de développement neuchâtelois, cette collaboration avec plusieu...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article