Abonnés
Article contributeur

Bestmile lève 16,5 millions de dollars grâce à l’appui de fonds américains

Bestmile réalise une augmentation de capital de 16.5 millions. Deux nouveaux actionnaires américains ont mené ce tour de table, Blue Lagoon Capital et Translink Capital. Cette levée de fonds doit permettre à l’entreprise d’accélérer son activité commerciale. Elle met désormais le cap sur les pays du Golfe.

Anne Mellano et Raphaël Gindrat, les deux fondateurs de Bestmile.
Et de trois pour Bestmile. La start-up basée à Lausanne clôture un tour de financement de 16,5 millions de dollars. Une levée de fonds de série B qui survient dix-huit mois après celle de décembre 2017, dans laquelle la jeune entreprise avait levé 11 millions de dollars, ainsi que celle de 2015 où 3,5 millions d’euros avaient été levés. La start-up renforce son ancrage américain Créée en 2014, la start-up lausannoise continue de croître. Le programme développé par la jeune entreprise perme...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article