Abonnés
Article contributeur

«Bestmile a le potentiel pour devenir une licorne»

Anne Mellano, cofondatrice de Bestmile, sera l’une des oratrices du Swiss Economic Forum le 2 et 3 septembre prochain. Lancée en 2014, son entreprise s’est vite imposée à l’international en s’implantant dans une dizaine de marchés dans le monde.

Anne Mellano. «Le jour où les voitures autonomes débarqueront sur le marché, Bestmile aura toutes les cartes en mains pour être le leader dans le domaine et devenir une licorne.» En l’espace de six ans, Bestmile est devenue une vraie PME, employant au total 55 collaborateurs.
Bestmile avance doucement, mais sûrement malgré la crise. Freinée dans son élan après avoir levé 16,5 millions l’an dernier, l’entreprise lausannoise continue d’enchaîner les commandes à l’étranger, raconte sa cofondatrice Anne Mellano. Le dernier contrat en date a été passé avec la société tchèque basée à Prague Profimobility. Un autre important avec une société basée aux Emirats Arabes Unis devrait par ailleurs être annoncé prochainement. Aujourd’hui Bestmile déploie sa technologie dans une...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article