Abonnés

André Kudelski: «Une approche purement axée sur la cybersécurité classique ne suffit pas»

La division cybersécurité du valdo-arizonien Kudelski se renforce avec l’arrivée de deux ténors, l’un de l’internet des objets et l’autre des menaces. Trois questions sur la lutte contre les ransomwares à son CEO.

Keystone
Le groupe piloté par André Kudelski investit lourdement dans le domaine de la cybersécurité depuis quelques années, notamment sur le segment des objets connectés (IoT). Deux pointures qui comptent chacun plus de 15 ans d'expériences dans leur branche respectives viennent de rejoindre l'entreprise.
Le groupe Kudelski a annoncé, ce mardi, le recrutement de deux technologues chevronnés en cybersécurité. D’un côté, Roger Hill devient directeur senior pour la division Sécurité des produits. De l’autre, Steven Bay rejoint la firme, basée à Cheseaux-sur-Lausanne, en tant que responsable du centre des opérations de sécurité (SOC) de Phoenix, aux Etats-Unis. Pour la société originellement bâtie sur les enregistreurs Nagra puis développée grâce au cryptage pour la télévision, c’est un pas de plu...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article