Article contributeur

Amazon Web Services ouvrira des centres de données en Suisse dès 2022

La Suisse est le septième pays en Europe à accueillir un réseau de centres de données d’Amazon Web Services (AWS). L’infrastructure qui sera déployée dans la région de Zurich intéresse des clients comme Novartis, l’EPFZ ou les CFF.

Amazon Web Services (AWS) annonce ce lundi son intention d’ouvrir un réseau de centres de données AWS en Suisse au cours du second semestre 2022. Après avoir développé son infrastructure dans plusieurs pays voisins, la division spécialisée dans l’informatique en nuage (cloud computing) du géant américain Amazon veut construire trois centres de données dans la région de Zurich. A 33%, la part de marché mondial de la plateforme en nuage (cloud computing) du détaillant en ligne est équivalente à la part de marché combinée de ses trois principaux concurrents: Microsoft Azur (18%); Google Cloud (9%) et Alibaba Cloud (6%), selon Synergy Research Group (graphique ci-contre). Au deuxième trimestre 2020, les revenus mondiaux du marché des services d'infrastructure en nuage se sont élevés à un peu plus de 30 milliards de dollars, ce qui porte le total des douze derniers mois à 111 milliards de dollars (fin juin 2020). Créée en 2006, AWS possède des bureaux en Suisse depuis avril 2016 à Zurich et décembre 2017 à Genève. La société a décidé d’y renforcer davantage sa présence avec la construction de plusieurs centres de données, suite «à la demande de ses clients (plus de 10.000) qui souhaitaient pouvoir héberger leurs données sur le territoire suisse et profiter de la rapidité offerte par la 5G notamment», a précisé à L’Agefi par visioconférence Werner Vogels, CTO et vice-président d’Amazon. Ce nouveau réseau de centres de données vise un public large composé de développeurs, de start-up, d'entreprises, ainsi que d’organismes gouvernementaux, éducatifs et à but non lucratif. Parmi les clients actuels figurent Kudelski Group, Neue Zürcher Zeitung (NZZ), Novartis, Richemont, Swiss Re, QoQa, SecuTix, l'EPFZ, la Société suisse de radiodiffusion (RSI), les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) et la Poste suisse.  Et le CTO du groupe américain d’ajouter: «La majorité de nos clients en Suisse sont présents dans le monde entier et souhaitent pouvoir choisir la meilleure option pour l’exécution de leurs applications, le stockage de leurs données tout en servant leurs clients finaux avec la meilleure latence, c’est-à-dire le meilleur délai de transmission dans leurs communications informatiques.»  L’informatique en nuage d’un fournisseur tel qu’AWS permet la mise à disposition de ressources informatiques à la demande via internet, avec une tarification en fonction de l’utilisation. Désormais, en lieu et place d'acheter, de posséder et de gérer des serveurs et des centres de données physiques, l’entreprise cliente peut accéder directement aux services technologiques, tels que la puissance de calcul, le stockage et les bases de données.  

Elsa Floret