Abonnés
Article éditorial

Une liberté d'entreprendre bridée

La cessation brutale des activités d'Uber place aujourd’hui les conducteurs dans une impasse. Plus dangereux, le cas d’Uber pourrait servir d’exemple et produire des effets en cascade.

Keystone
Genève a-t-il crié victoire trop vite? Vendredi dernier, les autorités genevoises, Fabienne Fischer en-tête, se félicitaient du verdict du Tribunal fédéral (TF) qui leur donnait raison face à Uber. Les chauffeurs sont considérés comme des employés et non comme des indépendants, entraînant l’interdiction pour le géant américain d’exercer à Genève.Tellement fière de cette «décision historique», la ministre de l’Économie et de l’Emploi du canton en est même venue à grill...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article