Abonnés
Article éditorial

Un phare de moins dans la tempête 

En pleine tempête autant macroéconomique que géopolitique, investisseurs, entrepreneurs et consommateurs auraient besoin de certitudes de la part des banques centrales.

KEYSTONE
Ce jeudi, c’était au tour de la Banque d’Angleterre de prendre une mesure drastique avec sa plus forte hausse des taux depuis 1995.
Les craintes autour de l’inflation continuent d’accaparer les agendas des banques centrales. Ce jeudi, c’était au tour de la Banque d’Angleterre de prendre une mesure drastique avec sa plus forte hausse des taux depuis 1995. Cette accélération de l’évolution de sa politique monétaire avait été évoquée par son gouverneur, Andrew Bailey, dans un discours fin juillet. Elle fait aussi logiquement écho aux décisions prises par la Réserve fédérale américaine et la Banque centrale européenne il y a ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article