Abonnés
Article éditorial

Un marché de l'électricité à repenser, mais pas à contrôler

La Confédération a rejoint les rangs des Etats qui sont intervenus dans le domaine de l’électricité en accordant une ligne de crédit à Axpo.

KEYSTONE
L'Etat doit veiller à la réalisation des projets d'importance stratégique.
La crise de l’énergie en Suisse qui couve depuis plus d’un an a atteint mardi une intensité inédite. Une entreprise d’électricité d’importance systémique n'a eu d'autre choix que d’appeler les contribuables à son secours.Les sept cantons qui détiennent des parts dans Axpo, dont Zurich et Argovie, actionnaires majoritaires via leurs entreprises électriques respectives, n’ont manifestement pas pu mettre à disposition une ligne de crédit suffisante.Quatre milliards de francs de la Confédération,...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article