Abonnés
Article éditorial

Sur l’Europe, un Conseil fédéral décourageant

Berne se noie dans des discussions toujours plus techniques et éloignées des grands enjeux politiques et économiques.

KEYSTONE
«Aussi décourageant soit-il, le Conseil fédéral ne changera pas dans sa composition actuelle. Le choix de deux nouveaux membres le 7 décembre apparaît de ce point de vue comme déterminant.»
Qui comprend encore vraiment quelle relation le Conseil fédéral souhaite établir avec l’Union européenne? Mercredi, dans un vague communiqué dont il a le secret, l’exécutif avance «des progrès encourageants», mais «des divergences qui demeurent». En attendant, il a décidé de «poursuivre les discussions exploratoires approfondies».Il en va pourtant de la pérennité de la relation avec le principal partenaire économique. «Six sessions de discussions exploratoires», ne les appelez pas négociation...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article