Abonnés
Article éditorial

Ne pas se résigner face aux coûts de la santé

Le Parlement fédéral dispose de plusieurs leviers pour s’attaquer aux primes maladie.

Keystone
Avec le transfert de patients d’une région à l’autre de la Suisse, le Covid a démontré l’utilité de la coopération entre hôpitaux et cantons.
Faut-il se résigner? Après une année de répit, les primes maladie repartiront à la hausse. La faute aux coûts qui ont augmenté de 5,1% en 2021, selon l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Depuis l’entrée en vigueur de l’assurance obligatoire des soins (AOS) en 1996, ils ont bondi de 133%. Dans le même temps, les salaires nominaux n’ont progressé que de 28%. Si le système demeure très difficilement réformable du fait d’intérêts divergents, faire preuve de fatalisme n’est pas une o...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article