Abonnés
Article éditorial

L'immobilier n'est plus immuable

Le secteur sera parmi les prochains à être bouleversés par la numérisation. Cela peut être une menace ou une opportunité.

Keystone
Les prix de l’immobilier sont à la hausse depuis la crise des années 1990. Le différentiel de rendement est toujours avantageux par rapport aux taux négatifs des obligations de la Confédération. L’argent des caisses de pension ne cesse d’affluer, et les augmentations de capital des fonds immobiliers se suivent et se ressemblent. Cela fait penser que l’immobilier suisse est une affaire qui marche toute seule, et qui ne connaît guère de limite. Rien, même pas les effets du Covid, ne semble indi...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article