Abonnés
Article éditorial

L’électricité peut forcer la Suisse à s’entendre avec l’UE

Les recours risquent de bloquer les capacités de production supplémentaires pour garantir la sécurité de l'approvisionnement en cas d'absence d'accord.

Keystone
La suite dans le dossier de l'électricité reste incertaine.
Les spécialistes de l’électricité sont unanimes. Sans accord avec l’Union européenne (UE), la Suisse doit créer des capacités de production supplémentaires pour devenir plus autonome. Elle encourt des risques plus importants de pénurie d’électricité, voire de «blackout», surtout vers la fin de l’hiver. Certains affirment que, sur des périodes heureusement peu perceptibles, ces problèmes sont déjà devenus réalité.En cas d’urgence, la Suisse, dépourvue de convention, est tributaire de la bonne ...

Vous devez avoir un compte utilisateur pour lire cet article